Histoire

escudo Larrabetzu

Larrabetzu a joué un rôle important dans la Biscaye médiévale.

Les Seigneurs venaient prêter serment dans l'église de Goikolexea.

La naissance de Larrabetzu est datée à Olmedo en 1376. La ville fut fondée par privilège de l'infant Don Juan, Seigneur de Biscaye, à la demande des Hombres Buenos (les Hommes Bons) des bailliages biscayens, comme forme de protection et défense contre les méfaits que commettaient les Parientes Mayores (les Aînés).

La ville s'est formée au centre de la juridiction de l'anteiglesia de Larrabetzu, dont, postérieurement, elle adopta le nom. La fondation fut confirmée par le propre Juan I alors qu'il était déjà roi de Castille en 1381 et postérieurement par Enrique III en 1393 et les Rois catholiques en 1481.

Dans sa circonscription s'installèrent quelques importantes maisons blasonnées comme celles d'Adán de Yarza, Sarria, Zugasti et les tours de Basaraz et Goikolexea.

Gouvernement

Le Gouvernement de la localité était formé par un maire, un syndic et un régisseur. Ils assumaient les privilèges de siège et vote numéro 18 des Juntes générales de Gernika.

Deux paroisses

La ville possédait deux paroisses. La première, celle de San Emeterio et San Celedonio, une des plus anciennes de Biscaye, fut fondée au IXe siècle par les laboureurs censitaires de la Seigneurie et était l'une des églises juraderas (où l'on prêtait serment) de la Seigneurie. L'autre paroisse, dédiée à Santa María de la Asunción, fut construite au XVe siècle.

Hauteur d'Aretxabalaga

Sur la Hauteur d'Aretxabalaga, se dresse l'arbre du même nom, lieu où les Biscayens recevaient et saluaient le nouveau Seigneur, quand celui-ci venait prendre possession de sa charge et prêter serment aux fors. Postérieurement, le Seigneur descendait à Larrabetzu, où il prêtait serment dans l'Église de San Emeterio et San Celedonio (après l'avoir fait à Bilbao) et le ferait ensuite sous l'Arbre de Gernika.